SFR Presse
Nice Matin
27 mai 2020

Ce qu’ils demandent à l’État

1 min

Les extras azuréens demandent au gouvernement de prendre en compte leurs métiers de l’événementiel. Métiers qu’ils considèrent proches dans leur fonctionnement de celui des intermittents. S’estimant des « représentants du savoir-faire à la française », ils ont formulé trois priorités dans un courrier transmis aux députés et sénateurs. 1. Le gel de nos allocations journalières à la date du confinem

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :