SFR Presse

L'Aripa répond à Bertrand Baillif

1 min

PÊCHE. Dans une interview publiée dans nos colonnes samedi dernier, le président du Comité des pêches, Bertrand Baillif, a sèchement remis en cause le rôle des groupements d'intérêt économique dont il estime qu'ils vendent le poisson à des prix trop élevés. Hier, l’Aripa (Association réunionnaise interprofessionnelle de la pêche et de l’aquaculture) lui a indirectement répondu se disant "lassée de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :