SFR Presse
Libération
4 octobre 2019

Les croisés du cornichon

1 min

Vade retro kebab… Pour avoir cité au détour d’une phrase ce plat diabolique, Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, s’est attiré les foudres des gardiens de la gastronomie populaire bien française. Auparavant, quelques croisés de l’Occident chrétien, l’inénarrable Robert Ménard en tête, avaient tiré l’épée contre le mets satanique, agitant le spectre d’un grand remplacement culinaire, cherch

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :