SFR Presse
Le Parisien
1 décembre 2019

Ondes brouillées à Radio France

La grève entrera demain dans sa deuxième semaine. Au cœur de la grogne : un plan de départs volontaires qui concerne surtout FIP, France Musique et les chœurs de Radio France.

Sandrine Bajos

3 min

Sandrine Bajos
Sandrine Bajos

Suspense depuis une semaine quand un auditeur se branche sur France Inter, France Info ou France Bleu : va-t-il tomber sur son émission habituelle ou sur la playlist musicale proposée par temps de grève ? Au cœur du mouvement qui secoue les antennes des stations publiques depuis lundi dernier : le plan qui prévoit 60 millions d’euros (M€) d’économies et 299 départs volontaires d’ici à 2022 (sur un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :