SFR Presse
La Croix
15 mai 2019

Marcher avec Giacometti vers le néant

Aude Carasco

2 min

Aude Carasco
Aude Carasco

Dans un texte très personnel, Lydie Salvayre raconte sa nuit au Musée Picasso face à L’homme qui marche de Giacometti, entre indifférence, colère et révélation. Marcher jusqu’au soir de Lydie Salvayre Stock, coll. « Ma nuit au musée », 210 p., 18 € Rien. La narratrice n’éprouve rien devant L’homme qui marche de Giacometti. Ce personnage de bronze filiforme et courbé, « comme rongé par l’acide du m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :