SFR Presse
Le Figaro
22 mai 2019

Mots bleus

1 min

On raconte que, pour écrire une bonne chanson de blues, il faut avoir connu le diable. Le vieux Mojo, musicien de génie, l’a rencontré. Alors qu’au soir de sa vie le bluesman se repose dans le delta du Mississippi, voilà qu’un écrivain vient le déranger. Il veut « raconter son histoire ». Alors, accompagné d’Ole Annie Mae, sa guitare, l’homme aux mille rides se confie. Assis sous sa véranda, il jo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :