SFR Presse
L'Équipe
8 juin 2018

Stephens a trouvé la clé

2 min

La lauréate de l’US Open, qui n’avait jamais dépassé les huitièmes de finale à Paris, a réussi à se faufiler en finale. « Elle n’a pas dormi beaucoup la nuit d’avant et moi non plus. Ça a été une nuit difficile, j’ai passé beaucoup de temps sur Netflix. » Vous pensez sans doute que Kamau Murray, l’entraîneur de Sloane Stephens, fait référence à la nuit qui a précédé la demi-finale de sa protégée f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :