SFR Presse
Le Figaro
25 avril 2019

Macron renonce à supprimer 120 000 postes de fonctionnaires

Le chef de l’État prévoit de baisser l’impôt sur le revenu à hauteur de 5 milliards d’euros. Il est très flou sur la réduction des dépenses publiques.

Anne de Guigné

2 min

Anne de Guigné
Anne de Guigné

POLITIQUE ÉCONOMIQUE C’ÉTAIT l’une des promesses d’Emmanuel Macron les moins crédibles. Le chef de l’État s’était engagé à supprimer pendant son quinquennat 50 000 postes « équivalents temps plein » dans la fonction publique d’État et 70 000 postes dans la fonction publique territoriale. L’entrée en matière laissait toutefois songeur : en 2018, sur la sphère de l’État, les effectifs n’avaient été

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :