SFR Presse
Paris Match
4 décembre 2019

HIP, HIP, HIP, HAROUN

Par Gilles Médioni,@GillesMedioni

2 min

Par Gilles Médioni,@GillesMedioni
Par Gilles Médioni,@GillesMedioni

En trois ans, ce trentenaire diplômé d’une école de commerce a imposé son prénom comme un label de l’humour politique sarcastique. L’ÉCOLE DE L’IMPRO Formé aux sketchs de Coluche sur Rire et Chansons, à l’esprit Canal+ (Les Deschiens, Jackie Berroyer, Benoît Poelvoorde), Haroun a d’abord craqué pour le hip-hop, après avoir vu « La haine », le film de Mathieu Kassovitz : il suit des cours de breakd

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :