SFR Presse
La Dépêche du Midi
1 juillet 2018

Menaces «AZF» contre le réseau ferré : deux suspects mis en examen

2 min

Les deux suspects en garde à vue dans l’affaire du «groupe AZF», qui avait menacé de saboter le réseau ferré français en 2003-2004, ont été mis en examen, hier pour «association de malfaiteurs terroristes», «infraction à la législation sur les explosifs» et «menace de destruction par un moyen dangereux» à chaque fois en relation avec une entreprise terroriste. Un dossier vieux de 14 ans Il s’agi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :