SFR Presse
Libération
5 septembre 2018

«The Other Side of the Wind», substantifique Welles

Pataquès d’une production mouvementée dans les années 70, querelles d’héritiers, coup de pouce de Netflix : le film longtemps perdu et inachevé d’Orson Welles a enfin surgi des limbes dans toute sa splendeur à Venise.

2 min

Il était émouvant de faire la queue devant la salle Perla du Palazzo del Casinò pour aller voir un «nouveau» film d’Orson Welles, la plus mythique de ses œuvres inachevées enfin visible : The Other Side of the Wind. On craignait que ce ne soit qu’une esquisse, un document ou un attachant fiasco. Or, The Other Side of the Wind est un grand film, c’est même ce qu’on a vu de plus inventif et stimulan

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :