SFR Presse
Le Parisien
8 août 2019

La prison de Rennes pointée du doigt pour des violences

Deux avocates de détenus ont déposé plainte. Des agissements qui ont déjà été dénoncés par la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté.

Solenne Durox,Notre Correspondante À Rennes

3 min

Solenne Durox,Notre Correspondante À Rennes
Solenne Durox,Notre Correspondante À Rennes

« Cela fait des années qu’on est confronté à ces violences de la part d’une minorité de surveillants mais, souvent, les détenus n’osent pas déposer plainte car ils ont peur des conséquences et quand ils le font, l’affaire est classée sans suite », se désole Gwendoline Tenier, avocate à Rennes (Ille-et-Vilaine). C’est ce qui est arrivé récemment à l’un de ses clients, placé en détention provisoire

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :