SFR Presse
L'Équipe
1 octobre 2019

Danse pour une absente

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,STEFAN L’HERMITTE

3 min

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,STEFAN L’HERMITTE
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,STEFAN L’HERMITTE

Le temps d’une course et d’une danse, deux joyeuses Ougandaises ont fait un peu oublier l’absence de Semenya et des femmes hyperandrogènes sur 800 m. DOHA – Une danse, chaloupée, cadencée par deux demoiselles drapées dans les bandes de leurs couleurs nationales, jaune, noir et rouge, celles de l’Ouganda, ont fait oublier l’errement humain que vit le 800 m féminin… Halimah Nakaayi, première, et Win

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :