SFR Presse
L'Union
21 juin 2019

Jacques Rançon avoue un meurtre 33 ans plus tard

1 min

Jacques Rançon, le tueur de la gare de Perpignan, a avoué lors de sa garde à vue le viol et l’assassinat en 1986, près d’Amiens, d’Isabelle Mesnage et a été mis en examen. Condamné en 2018 à perpétuité pour les viols et meurtres de deux jeunes femmes à la fin des années 1990, Jacques Rançon, ancien cariste-magasinier de 59 ans, avait été extrait mardi de la prison de Béziers, où il purge sa peine,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :