SFR Presse

Sur un rythme élevé !

2 min

Pour son premier contact avec son public et une formation du Top 14, l’aviron a agréablement surpris. le stade français est ressorti rasséréné. Par Edmond LATAILLADE Un match qui se joue à l’ultime seconde sur une pénalité, les Bayonnais en connaissent le scénario… Cette fois, il était à leur désavantage. Toutefois, si le coup de pied de 50 mètres de Joris Segonds n’avait pas abattu les Basques,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :