SFR Presse
Le Figaro
28 juin 2018

En ville, les cabinets ferment aussi, faute de remplaçants

Pour les médecins libéraux, en particulier les généralistes, trouver un remplaçant pour le période estivale s’apparente souvent à un parcours du combattant.

Marie-Cécile Renault

2 min

SANTÉ À LINGOLSHEIM, dans la banlieue de Strasbourg, le Dr Yannick Schmidt partira en août l’esprit tranquille : un remplaçant, réservé dès décembre, prendra en charge ses patients durant ses congés. Une chance que ne partage pas son confrère au sein du même cabinet : aucun des six remplaçants contactés n’est disponible en juillet ! Pour les médecins libéraux, trouver un suppléant durant l’été dev

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :