SFR Presse
Paris Match
4 décembre 2014

Mieux vaut prévenir

SABINE DE LA BROSSE

1 min

SABINE DE LA BROSSE
SABINE DE LA BROSSE

BAISERS et bactériesDes chercheurs néerlandais ont mené, chez 21 couples hétérosexuels, une étude sur la transmission microbienne liée au baiser avec contact lingual. Les prélèvements salivaires ont montré que, lors d’un baiser de dix secondes, plus de 80 millions de bactéries sont échangées. Si un partenaire est porteur d’un microbe pathogène (bactérie ou virus), la contamination est immédiate.HY

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :