SFR Presse
Var Matin
18 août 2018

«La Perdrix» réhabilite le profil du bon chasseur

L. A.

2 min

L. A.
L. A.

Passion souvent décriée, la pratique de la chasse conserve pourtant son caractère écologique, notamment pour réguler les effectifs d’espèces animales nuisibles comme les sangliers. « Il faut savoir qu’en six mois de chasse sur les domaines valettois, de septembre à février, et à raison d’une battue toutes les trois semaines, le nombre de sangliers abattus varie de 80 à 150. Sans cela, leur populat

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :