SFR Presse

Après-Brexit : Theresa May joue la carte de l’Afrique

2 min

La Première ministre britannique Theresa May a posé hier la première pierre d’un nouveau partenariat de son pays avec l’Afrique, dont elle veut devenir le premier investisseur occidental pour compenser les pertes économiques attendues du Brexit. « Je peux annoncer aujourd’hui une nouvelle ambition. D’ici 2022, je veux que le Royaume-Uni devienne le premier investisseur des pays du G7 en Afrique »

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :