SFR Presse
La Provence
30 août 2019

"Pinède, Cassis" restera à Marseille

2 min

Le tableau d’André Derain faisait l’objet d’un combat judiciaire avec les héritiers d'un marchand d'art spolié La justice française a débouté hier les héritiers d’un collectionneur d’art juif spolié pendant la guerre qui demandaient la restitution de trois toiles du fauviste André Derain exposées depuis des années dans des musées, dont exposé au musée Cantini à Marseille. Pour le tribunal correcti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :