SFR Presse
Marie-Claire
6 juin 2019

Ces femmes qui font les rappeurs

Par Charline Lecarpentier

2 min

Par Charline Lecarpentier
Par Charline Lecarpentier

Elles se nomment Meryl ou Davyna, sont « beatmakeuses » ou « toplineuses » et, des textes aux rythmiques, musclent les productions des stars masculines du rap. On ne retient pas leurs noms, et pourtant. L’une des mères méconnues du hip-hop est Sylvia Robinson, qui a largement contribué à sa popularisation en produisant le tube de Sugar Hill Gang Rapper’s delight, et l’une des «beatmakeuses» (litté

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :