SFR Presse
Midi Libre
4 juillet 2018

Prostitution nigériane : jusqu’à sept ans requis

H. A.

1 min

H.         A.
H. A.

Montpellier. Onze prévenus à la barre. À l’issue des débats, ce mardi, au procès de proxénétisme aggravé, traite d’êtres humains, association de malfaiteurs et blanchiment devant le tribunal correctionnel de Montpellier, le procureur de la République a requis entre un an ferme et sept années de prison, pour les onze prévenus. Ils sont accusés d’avoir participé à des degrés divers, à l’exploitation

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :