SFR Presse
Sud Ouest Dimanche
3 novembre 2019

Juste la fin du monde

François Rahier

1 min

Benedek Totth Un bad trip post-apo dans une Europe calcinée Quand il découvre ce parachutiste américain, mort ou presque, au tout début du roman, le jeune narrateur n’a rien du Rimbaud du « Dormeur du val ». Y aurait-il encore ici un trou de verdure que baigne une rivière, au milieu de cette ville d’Europe centrale noyée dans la cendre, sous ce ciel plombé de nuages toxiques que sillonne en perman

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème