SFR Presse
Libération
16 juin 2018

Joy Division Vision d’outre-tombe

Quand le directeur artistique Peter Saville a choisi une imagerie funéraire pour le deuxième album de Joy Division, il ne se doutait pas que le chanteur se suiciderait peu de temps après.

2 min

Le projet Si, pour la pochette de leur premier album Unknown Pleasures, les membres de Joy Division savaient ce qu’ils voulaient, ils vont s’en remettre entièrement à Peter Saville pour celle de Closer, leur deuxième et dernier disque du vivant de leur chanteur. Tout ce que désire le batteur Stephen Morris, c’est qu’il y ait du vert. Prenant le contre-pied de ce souhait, Peter Saville opte au cont

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :