SFR Presse
Le Figaro
23 août 2018

Trump agite le spectre de sa destitution

Après les accusations de son ancien avocat, la menace d’« impeachment » vise surtout à mobiliser les républicains en vue des législatives de novembre.

Philippe Gélie

3 min

4 likes

Philippe Gélie
Philippe Gélie

ÉTATS-UNIS Deux jours après les accusations portées contre Donald Trump devant une cour fédérale, le spectre d’un procès en destitution (impeachment) plane de nouveau sur le débat ­politique américain. Mais ce ne sont pas tant les démocrates qui jouent avec cette menace atomique, que les républicains, qui y voient un moyen de mobiliser leurs électeurs en vue des législatives du 6 novembre. Donald

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :