SFR Presse
Libération
16 avril 2019

Démocratie, impôts, social : ce que Macron allait dire lundi

«Libération» a pu consulter le discours du chef de l’Etat reporté après l’incendie de Notre-Dame. Parmi les pistes notables : la suppression de l’ENA, un moratoire sur les fermetures d’hôpitaux et d’écoles, une dose de proportionnelle. Figure aussi dans le texte un énigmatique «travailler davantage».

4 min

2 likes

Qu’aurait dit Emmanuel Macron lundi soir, si l’incendie de Notre-Dame ne l’avait pas poussé à retarder ses annonces et à consacrer son allocution de mardi au seul drame parisien ? Trois mois après le lancement du grand débat, le chef de l’Etat devait, dans une allocution télévisée préenregistrée, annoncer de premières décisions censées répondre au mouvement des gilets jaunes. Et s’en expliquer dès

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :