SFR Presse
La Provence
8 juin 2018

Le revenant Del Potro et l’ogre Nadal

1 min

Rafael Nadal peut remercier le ciel. Mené d’un set et d’un break avant l’irruption de la pluie la veille, il n’a plus abandonné que quatre jeux à l’Argentin Diego Schwartzman (12e) pour rallier les demi-finales de Roland-Garros en quatre manches (4-6, 6-3, 6-2, 6-2) hier. Le quart de finale entre les deux joueurs avait été interrompu deux fois par la pluie mercredi, une première alors que Nadal ét

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :