SFR Presse
Le Figaro
10 juillet 2018

« Il faut que les maires aient les noms des personnes » radicalisées

Jean Chichizola Christophe Cornevin

2 min

Jean Chichizola Christophe Cornevin
Jean Chichizola Christophe Cornevin

RAPPORTEURE de la commission d’enquête, Sylvie Goy-Chavent est séna­trice Union centriste de l’Ain. LE FIGARO. - Vous proposez de « faire des maires des acteurs à part entière du renseignement » en leur donnant accès à la liste des individus inscrits au fichier des radicalisés (FSPRT) présents dans leur commune, ce qui suscite les réticences des services de renseignement… Sylvie GOY-CHAVENT. -

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :