SFR Presse
Libération
11 juillet 2018

La Birmanie retente la paix

De nouvelles négociations ont débuté mercredi, alors que les désaccords entre l’armée et certaines rébellions de ce pays très divisé persistent.

3 min

2 likes

Ala veille de l’ouverture des nouvelles négociations de paix, mercredi, Mai Cyruk n’avait plus aucun espoir. Ce Birman d’une trentaine d’années fait partie de la minorité Ta’ang, un petit peuple de l’Etat Shan, au nord de la Birmanie. S’il habite désormais dans la grande ville de Lashio, où les étrangers sont rares et les agents de renseignement en civils nombreux, sa famille vit encore dans les v

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :