SFR Presse
L'Indépendant
18 août 2018

Chez les victimes, les plaies ne se referment pas

2 min

Ruben Guiñazu a 55 ans, mais aujourd’hui, il fêtera son premier anniversaire depuis qu’il a été poignardé par un djihadiste. Ana Cortes, quant à elle, n’a pas été blessée dans sa chair, mais l’horreur la poursuit encore. « Samedi, je célébrerai un an de vie », dit Ruben. Dans la nuit du 17 au 18 août, ce quinquagénaire a reçu un coup de couteau au visage à Cambrils, où il passait ses vacances avec

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :