SFR Presse

Jimmy Gazar condamné à six mois de prison avec sursis

2 min

Le Dionysien de 43 ans crie à l'injustice après sa condamnation à du sursis pour des violences commises sur les policiers qui l’ont interpellé le soir où il a perdu un œil, lors des émeutes de 2012, au Chaudron. La nouvelle est difficile à digérer pour Jimmy Gazar. Au bout de sept ans d’une procédure où il n’a jamais cessé de clamer son innocence, le marmaille du Chaudron a été reconnu coupable da

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :