SFR Presse
L'Union
3 mars 2019

Recy/Saint-Martin, si près puis très loin

2 min

ÉPINAL Dans les Vosges, les Marnais ont crânement défendu leurs chances. Ils sont mal récompensés. L’équation était simple pour les hommes de Grégoire Pastrès afin de repousser la perspective d’une participation aux playdowns. Il fallait aux Tangos s’imposer sur le parquet du GET Vosges avec au moins 6 points d’avance sur les Spinaliens. Le GET Vosges avait en effet remporté le premier round (79-7

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :