SFR Presse

UNE PÉRIODE D’INTENSE RÉFLEXION

2 min

De notre côté de la Manche, les gens pleurent leur rugby. La camaraderie propre à notre sport favori nous manque à tous. Soudainement, avec l’arrêt du sport au stade et à la télé, mes contemporains réalisent que la majorité de leurs amis viennent du rugby ; ils se rendent compte que leur univers sociétal tourne ovale, en réalité. Au travers de toute la Grande-Bretagne, le rugby a pourtant fait bel

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :