SFR Presse
Le Figaro
5 février 2020

Affaire Harpon : la commission d’enquête dénonce « une faillite collective »

Éric Ciotti, son président, est revenu sur les défaillances qui ont mené à l’attentat du 3 octobre.

Jean-Marc Leclerc

3 min

2 likes

Jean-Marc Leclerc
Jean-Marc Leclerc

SÉCURITÉ « Il y a eu une accumulation de signes » en amont de la tuerie à la préfecture de police de Paris (PP), dont l’auteur « n’aurait jamais dû rester dans un service aussi sensible ». Le député LR des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, s’exprime ici en tant que président de la commission d’enquête parlementaire chargée d’éclairer les circonstances de ce drame, survenu le 3 octobre dernier. Il l’a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :