SFR Presse
Sud Ouest
22 avril 2019

André Delion, fier d’être le tout premier énarque bordelais

Benoît Lasserre

3 min

2 likes

Benoît Lasserre
Benoît Lasserre

À 92 ans, André Delion avoue ne plus trop venir à Bordeaux, que par la pensée et les souvenirs, notamment ceux des allées de Tourny. Une des rares concessions qu’il consent à son âge. Car pour ce qui est de l’activité intellectuelle, l’homme affiche une forme rugissante. Et son sang se met à bouillir quand on évoque l’éventuelle suppression de l’ENA. À Sciences Po Bordeaux, André Delion reste une

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :