SFR Presse
Le Figaro
19 mai 2019

L’« Ibizagate » désagrège le gouvernement autrichien

Myriam Detruy

3 min

TOUT À COUP, les affiches du Parti de la liberté (FPÖ) placardées pour les élections européennes sont touchées par une obsolescence non programmée. On y voit la tête de liste de la formation poser à côté de Heinz-Christian Strache, qui, jusqu’à samedi, était le chef du FPÖ et le numéro deux du gouvernement autrichien. La figure de proue charismatique de l’extrême droite, aussi bien au niveau natio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :