SFR Presse
Le Figaro
15 octobre 2019

La gestation pour autrui rejetée

1 min

Principale crainte des opposants, le risque de glissement de la PMA pour toutes à la GPA a été au centre des débats. Ce sujet explosif n’a pas manqué de créer des remous avec l’adoption surprise d’un amendement destiné à faciliter la reconnaissance de la filiation des enfants nés de GPA à l’étranger. Embarrassé de s’être laissé déborder, le gouvernement a demandé un nouveau vote, qui a abouti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :