SFR Presse
L'Union
6 décembre 2019

CALME PLAT À LA GARE DE REIMS

2 min

A 9 heures, la gare était remplie d’agents d’assistance, mais il n’y avait pas grand-monde à assister. La musique brésilienne qui s’échappe des enceintes, dans le long couloir souterrain, et les cafés fumants offerts par la SNCF à La Brioche Dorée, ont bien du mal à réchauffer l’atmosphère. À la gare centrale de Reims, quasiment déserte en ce jour de grève, l’ambiance est morose. Dans le magasin R

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème