SFR Presse
La Dépêche du Midi
25 octobre 2018

Les épiceries solidaires ont hélas

2 min

Ce jour-là, Sarah, 24 ans, fait ses courses à l’épicerie solidaire la Main Tendue 31 (12, rue de Fenouillet) à Toulouse. La jeune femme vit seule avec ses deux enfants. « Je suis très endettée, explique-t-elle. Des factures d’EDF, de loyer, etc. En tout, j’atteins 1500 € ». Au vu de sa situation, Sarah s’est décidée à venir dans cette épicerie différente des autres, où elle parvient à faire ses co

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :