SFR Presse
Le Figaro
7 octobre 2018

Danser, cela fait du bien au cerveau

Jean-Luc Nothias

2 min

Elle qui aurait dû, tradition familiale oblige, être sage-femme est devenue neurobiologiste. Ce qui l’a apparemment conduite à vouloir devenir danseuse et à apprendre nombre de danses de salon. Car au-delà de l’activité physique qu’elle procure, « la danse provoque une conversation intime et bavarde entre le corps et le cerveau par des moyens invisibles et puissants qui ont le pouvoir de changer

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème