SFR Presse
Le Parisien
15 septembre 2019

Une collègue du docteur Péchier l’accuse aussi d’empoisonnement

En avril 2016, une patiente est morte après une surdose de produits anesthésiants. Une collègue de l’anesthésiste de Besançon, qui devait aussi passer au bloc ce jour-là est sûre qu’elle était la cible originelle.

Louise Colcombet

2 min

Louise Colcombet
Louise Colcombet

Louise Colcombet Nouvelle mise en examen en vue pour Frédéric Péchier ? C’est en tout cas ce que demande à la justice une consœur de cet anesthésiste, déjà suspecté de 24 empoisonnements entre 2008 et 2017 dans les établissements de Besançon (Doubs) où il exerçait. Selon les enquêteurs, ce médecin agissait par vengeance envers ses confrères en ajoutant dans les poches d’injection de leurs patients

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :