SFR Presse
Corse Matin
12 avril 2019

Des associations demandent plus de "moyens"

2 min

Trois ans après l’adoption de la loi prostitution, des associations abolitionnistes ont salué hier "un changement de société", tout en demandant des "moyens nécessaires" pour son application, tant sur son volet pénal que social. "En trois ans, la loi a déjà changé beaucoup de choses" estime le Mouvement du Nid, qui présente son bilan avec l’Amicale du Nid et la Fondation Scelles. "Entre nos trois

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :