SFR Presse
Midi Libre
8 novembre 2019

« J’ai pris mon calepin, j’ai tout noté et dès le lundi, j’étais quasiment intégré »

2 min

À 33 ans, c’est un challenge osé de venir à Montpellier où la concurrence est rude (Du Plessis, Delhommel, Giudicelli)… J’ai toujours aimé me confronter à ce qui se fait de mieux, avoir des challenges à relever. Le discours du club, du président, des dirigeants et des coachs a été ambitieux. Et je suis quelqu’un de très ambitieux. Je peux vous promettre que dans toute ma carrière, j’ai toujours

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème