SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2018

La loi « avenir professionnel », portée par Pénicaud, sur les rails à l’Assemblée

Les députés ont peu modifié le texte en cinq jours et nuits d’examen.

Manon Malhère

2 min

Manon Malhère
Manon Malhère

SOCIAL Lancé à l’automne, l’acte  II des réformes sociales est entré dans sa dernière ligne droite. Après avoir siégé pendant cinq jours sans discontinuité, les députés devaient boucler, dans la nuit de vendredi à samedi, l’examen des 66  articles et des quelque 2200  amendements au projet de loi pour la « liberté de choisir son avenir professionnel » réformant la formation, l’apprentissage et l’a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :