SFR Presse
L'Indépendant
5 septembre 2018

La touche en trois points

P. C.

1 min

Les difficultés actuelles « On a vu aussi, surtout face au Stade Français, que ça sautait très bien en face, souffle Tristan Labouteley. Il faut vraiment que tout soit rôdé, qu’au niveau du lift (joueurs qui soulèvent le sauteur) on soit à 100 %, qu’on attrape du bout des doigts, que les lancers soient millimétrés, que ça aille vite. C’est ça qui nous manque. En plus avec les nouveaux, il faut vr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :