SFR Presse
Le Figaro
3 mai 2019

Onzième vendredi de contestation

Thierry Portes

1 min

Lors d’un onzième vendredi consécutif, le dernier avant le début du mois de ramadan, les Algériens sont descendus dans la rue par centaines de milliers, à travers tout le pays, pour rejeter l’organisation d’une présidentielle le 4 juillet prochain. Ahmed Gaïd Salah, le chef d’état-major de l’armée et principal défenseur de ce scrutin, a été la cible de nombreux manifestants. « Gaïd Salah, déga

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :