SFR Presse
L'Union
11 août 2019

La folie des années vingt

1 min

C’est la seule formation féminine de jazz traditionnel de l’Hexagone. Avec un nom inspiré du film de Billy Wilder (où deux musiciens intègrent un orchestre féminin pour échapper à des gangsters) quoi de plus naturel pour les Parisiennes de « Certains l’aiment chaud » que de puiser dans le thème du Chicago des années vingt. Kiki Desplat (cornet), Sylvette Claudet (clarinette), Shona Taylor (piano),

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème