SFR Presse

Toulouse du monde mais plus calme

Jean Cohadon

2 min

Jean Cohadon
Jean Cohadon

« Toulouse reste une place forte du mouvement », anticipait vendredi un policier habitué aux actes successifs des Gilets jaunes en terre toulousaine. Pourtant hier à 14 heures, très peu de manifestants du côté du square De-Gaule, à l’arrière du Capitole interdit. Et à Jean-Jaurès, lieu habituel de rassemblement, pas la foule. Environ 800 participants quand le cortège s’est mis en marche, derrière

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :