SFR Presse
Le Figaro
1 août 2019

Boris Johnson secoue l’économie britannique

La volonté du premier ministre de sortir de l’UE fin octobre, avec ou sans deal, pèse sur les perspectives.

Armelle Bohineust

2 min

1 like

Armelle Bohineust
Armelle Bohineust

EUROPE Neuf jours après son arrivée au pouvoir, le 23 juillet, le nouveau premier ministre a plutôt fragilisé l’économie britannique. En clamant haut et fort que son pays quittera l’Union européenne le 31 octobre, avec ou sans accord avec Bruxelles, Boris Johnson alimente la probabilité d’un Brexit dur. Résultat, il fait plonger la livre sterling, qui a atteint jeudi, à 1,2085 dollar, son plus bas

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :