SFR Presse
Libération
2 novembre 2018

Les sanctions s’abattent, les Iraniens se débattent

Des mesures américaines visant le secteur énergétique et les banques iraniennes entrent en vigueur lundi. La population, déjà touchée par l’effondrement de la monnaie, est confrontée à des pénuries et s’inquiète pour l’avenir de sa jeunesse.

4 min

1 like

Sahtar s’exclame et se moque : «Djibouti ! Même Djibouti nous a sanctionnés, les mecs !» Comme tous les vendredis, l’homme de 27 ans a rejoint ses amis pour une randonnée dans les montagnes autour de Téhéran. Or, ces derniers temps, le sujet sur les lèvres de tous les Iraniens, jeunes et moins jeunes, concerne les sanctions américaines. Lundi, de nouvelles mesures sur le pétrole et les banques doi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :